Philippe Vigier veut limiter la fraude sociale, mais... oublie la fraude fiscale !!

Répondant, le 18 juin, à une journaliste de l’Echo Républicain, Philippe Vigier annonce "ses chantiers" pour cette nouvelle législature.

La fraude sociale qui fait le gros titre du journal semble être une des préoccupations premières de Philippe Vigier.

Fort bien, il faut combattre toutes les tricheries qui s’effectuent au détriment de la collectivité.

Mais, nous sommes toujours surpris par la propension des élus de droite, dont fait partie Philippe Vigier, a fustiger la fraude sociale en passant complètement sous silence la fraude fiscale.

Et pourtant, le manque à gagner pour la collectivité provoqué par la fraude fiscale est beaucoup plus important que celui provoqué par la fraude sociale.

A droite, sélectionnerait-on ses fraudeurs ? Certaines tricheries seraient-elles admissibles et d’autres pas ?

Philippe Vigier souhaite la diminution des déficits publics. C’est un domaine où il faut en effet espérer que le Gouvernement Ayrault fera mieux que ceux de François Fillon que soutenait Philippe Vigier.

On estime généralement que la fraude fiscale fait perdre chaque année entre 40 et 50 milliards d’euros au budget de l’Etat. Il y a là un sérieux pactole qui contribuerait bigrement à la réduction du déficit dont parle Philippe Vigier.

Pour notre part, nous espérons que le nouveau Gouvernement fera le maximum pour s’attaquer à ce grave problème de la fraude fiscale.