Passion d’agir… efficacité ou inefficacité ?

Dans son courrier du 5 septembre au Président de la République, Philippe Vigier, Député de la circonscription de Châteaudun, avoue l’augmentation considérable de la souffrance de notre territoire depuis qu’il est élu.

Il écrit :

  • « fermeture de l’usine Flextronics à Châteaudun (800 salariés)
  • fermeture de l’usine Ethicon à Auneau (400 salariés)
  • départ de la coopérative Axéréal de Châteaudun
  • désengagement progressif de l’état de la base aérienne de Châteaudun qui a conduit à une diminution des personnels de 1150 en 2007 à 350 à l’heure actuelle et fermeture totale annoncée. (NDLR malgré toutes les promesses qu’il a pu nous faire dans les médias locaux)
  • filière de déconstruction des aéronefs en fin de vie non réalisée (NDLR pourtant que de promesses là aussi !)
  • fermeture de la maternité de Châteaudun (NDLR on peut aussi rajouter fermeture de la chirurgie qu’il semble avoir oublié)
  • grandes difficultés d’accès à la téléphonie mobile, au haut et très haut débit
  • infrastructure de transports défaillants ( NDLR : son projet phare de création d’une gare TGV n’a jamais vu le jour malgré toutes ses conférences de presse)  »

Imaginons les cris poussés par le duo Vigier-Venot, si nous avions les mêmes résultats avec un Député d’un autre bord !

En pensant d’abord à l’intérêt général, les duettistes feraient bien, au lieu de s’enfermer dans leurs certitudes, d’écouter, d’étudier et tenter de faire aboutir toutes les propositions, tendant à désenclaver le sud du Département et ce, d’où qu’elles viennent .